À propos de MIRADOR

Morganne Hirsch – Directrice

Fondé par Morganne Hirsch en 2020, MIRADOR est un organisme de formation dédié à la gestion et à la résolution des conflits.

« Après une licence de Journalisme et de Politique réalisée en Angleterre, j’obtiens en France un Master 1 en Géographie, option Géopolitique, et un Master 2 en Relations Affaires Internationales Défense et Sécurité avec une option « Intelligence Economique ». J’entreprends aussi un Master 2 au Liban en Histoire et Relations Internationales.

Suite à mes études, j’envisage de devenir reporter de guerres. Je choisis d’emprunter une autre voie professionnelle suite à un module de sciences politiques dont l’objectif était de développer les connaissances des étudiants dans le domaine des relations internationales, tout en abordant la question de l’empathie. A travers mon souhait de devenir reporter de guerres, je visais à offrir au plus grand nombre des clefs de compréhension du monde efficaces permettant à chacun de devenir le citoyen qu’il souhaitait être. Lors de ce cours, j’éprouve l’efficacité de la pédagogie active.

En 2010, je rejoins l’École des Droits de l’Homme de Toulouse en tant que coordinatrice de projets éducatifs. L’objectif de cette structure est de « clarifier les notions en lien avec les droits de l’Homme, déconstruire les représentations, développer l’esprit critique dans le but de faire vivre les Droits de l’Homme ». Pendant trois ans, je suis chargée de concevoir, d’animer et d’évaluer des projets d’éducation aux Droits de l’Homme à l’intention d’adultes et de jeunes.

Cette expérience professionnelle confirme mon appétence pour la pédagogie active. Souhaitant continuer à travailler dans le domaine de la formation en lien avec la gestion et la résolution des conflits, je quitte cette structure en 2013.

En juillet 2012, je crée MIRADOR, association loi 1901 et en deviens la directrice en 2014. L’objectif est de faciliter la compréhension et la gestion des crises et des conflits à un niveau géopolitique et à un niveau interpersonnel. Le travail de l’association est basé sur le développement de l’empathie. Les activités de la structure mettent le participant en position d’acteur grâce à des outils actifs et ludiques.

L’association a formé plus de 3000 personnes à des techniques de gestion des conflits. En tant que formatrice je suis intervenue auprès des services de l’Etat, dans les établissements pénitentiaires, les établissements scolaires, les centres sociaux et les associations afin de former salariés et bénéficiaires notamment à l’Ecoute Active, la Communication Non Violente, l’Entretien Motivationnel et la Process Communication Model®. J’ai animé aussi des actions de sensibilisation auprès de ce même public sur le thème de la discrimination, de la laïcité et de l’interculturalité.

MIRADOR change de statut le 31 août 2020 et devient une microentreprise. Elle conserve à la fois ses objectifs, ses valeurs, sa pédagogie et ses actions de formations. »

Pourquoi MIRADOR

Les conflits sont créés et maintenus par les Hommes. Dès lors, aucun d’entre eux n’est insoluble et leur résolution se trouve en chacun d’entre nous. Pour atteindre ce but, il est nécessaire de parvenir à une compréhension raisonnée du monde, dont la qualité dépendra de notre capacité à mettre en perspective les représentations que nous véhiculons. Ce point de passage constitue selon MIRADOR la clé de voûte de l’unité des peuples et de la réalisation d’un monde plus sensé et exempt de conflits meurtriers.

Désignant à l’origine les habitations locales de la péninsule ibérique, les miradors permettaient une vue panoramique depuis le haut des maisons, de par leur construction en balcons circulaires. Invitation architecturale à l’élévation de l’âme et à l’ouverture sur le monde, ces tours ont observé, bien malgré elles, la destruction de milliers d’êtres humains lors de nombreux conflits.

Le « A » de MIRADOR a été remplacé par un tétraèdre, polyèdre composé de quatre triangles. Symbole de l’unité, de la complémentarité et de la stabilité, il est mis en perspective, invitant à une prise de distance nécessaire à une compréhension raisonnée du monde. Transparent, il ne privilégie aucune vision, mais pointe une direction ; celle de l’élévation de l’esprit humain dans sa forme la plus digne.